Vous avez souvent entendu ça : “trop bon, trop con”…

Peut-être même que c’est ce que vous avez ressenti à votre égard ?

Les relations humaines sont pleines de paradoxes !

La gentillesse n’est pas le moindre de ces paradoxes…

Alors, comment se positionner pour être gentil, sans trop le paraître et du coup, comment éviter de passer pour le genre de garçon “trop bon, trop con” ?

 

Il est compliqué de se faire apprécier, voire aimer tout en étant soi-même.(d’ou le titre de cet article !)

C’est d’autant plus vrai pour les personnes qui ont la qualité (le défaut ?) d’être (trop) gentilles…

Je discutais pas plus tard qu’hier avec un groupe de femmes de 30 à 40 ans.

Le sujet portait sur les “gentils garçons”…

Et le paradoxe c’est que toutes rêvent d’un “Mec” (le terme est choisi avec soin) qui prenne soin d’elles, qui soit doux, attentionné.

En bref, un mec bien et gentil on est d’accord.

Et là, je leur ai posé la question qui fâche :

“Un mec gentil … Vraiment ???”

Et là en creusant un peu la question, les commentaires ont commencé à fuser.

“Oui ben gentil, mais avec du caractère” ou encore “Oui gentil mais pas que …” et là j’ai volontairement poussé le bouchon plus loin en leur disant :

“Ok gentil, mais si il n’est que gentil je vous connais les filles, ça risque de vite vous gonfler, non ?”

Et c’est bien là que le bât blesse, à trop vouloir être :

– “le gentil de service” ou

– “l’homme providentiel qui tombe à pic” ou encore

– “l’homme idéal qui se préoccupe H24 du moindre petit désir de Madame”

cette attitude dégoulinante de bons sentiments va finir par vous desservir messieurs.

Alors comme toute chose dans la vie, il faut savoir rester dans la mesure…

Quelques exemples :

si Madame, vous glisse innocemment qu’elle a testé le dernier parfum à la mode et qu’elle l’adore SVP —> Ne courrez pas le lui acheter !

Si elle vous glisse qu’elle aimerait bien partir en week-end en relais et châteaux  —> proposez-lui de s’en occuper elle même…(pour une fois !)

Non ça n’est pas de la goujaterie, ni du dédain, c’est juste que vous pouvez parfois (et ce mot est important) répondre à ses désirs en lui faisant une surprise.

Si vous rebondissez systématiquement sur ses moindres demandes/désirs/soupirs, vous allez devenir son “jouet”;

Le genre de jouet au travers duquel tout sera acquis d’avance et votre relation va perdre de son sel.

Comme pour l’éducation d’un enfant, céder à ses moindres caprices ne va pas permettre à l’autre de (se) construire votre relation et si votre relation ne tient qu’à propos d’une histoire de fric, honnêtement, ça “ne sent pas bon”.

Si certains couples ont sut trouver leur épanouissement dans ce genre de relation “décalée” (voire carrément vénale), pour la plupart d’entre nous, il est rare qu’elle tienne dans le temps.

L’amour ne s’achetant pas au travers de biens matériels ou de demandes systématiquement satisfaites.

En résumé, la conclusion de cet article c’est :

Soyez généreux sans trop en faire et surtout, surtout ne soyez pas prévisible mais pour un effet maximum, surprenez l’autre !

Pour ceux qui veulent aller plus loin et pour bien débuter les sites et applications de rencontres, découvrez le « Guide des photos qui matchent sur internet » pour obtenir 40% de contacts en plus et éviter  de vous “tirer une balle dans le pied” avec vos photos personnelles publiées sur internet😉

(Si vous avez aimez cette chronique, n’hésitez pas à liker, partager ou laisser votre commentaire)