ATTENTION DANGER ! Comment se protéger avec ses photos coquines et sex-pics sur internet, lorsqu’on tombe totalement sous le “charme de l’autre” et qu’on ignore à qui l’on a à faire …?

Dans cet article 4 conseils INDISPENSABLES à appliquer et qui peuvent vous éviter bien des déconvenues après que le “soufflé soit retombé”.

A lire Absolument dans les meilleurs délais si vous êtes adepte des sites et applications de rencontres virtuelles.

On a tous été tentés un jour suite à une discussion un peu « olé olé » avec une personne qui nous inspirait confiance de nous lâcher.

On commence par une confidence, puis deux… puis la température montant, on se prend au jeu et très vite on a envie de passer une étape qui peut être très préjudiciable selon la personne que l’on a de l’autre côté de l’écran…

S’échanger des photos que l’on qualifiera de « coquines » devient alors très grisant…

(Que celui ou celle qui ne l’a jamais fais me jette la première pierre.)

Bref dans l’effervescence de l’instant, et grâce à nos smartphones, on peut tous réaliser des photos suggestives voire carrément sexe en un clin d’oeil, histoire de s’échanger un peu de sensations et de se le rincer (l’oeil) 😉

Et c’est bien là que le bât blesse …

Lors de ces effusions incontrôlées, et sous la pression de nos sens excités on en oublie souvent la plus élémentaire des prudences …

Et lorsque le « soufflé retombe » on peut parfois s’en vouloir et être victime non consentante d’un chantage ou de pressions.

Les femmes comme les hommes sont susceptibles d’être à la fois acteurs (trices) et/ou victimes alors … Suivez nos conseils !

Sans aller jusqu’au « revenge porn *» –> « Le revenge porn ou vengeance pornographique en français, peut être défini comme la publication sur internet d’un contenu sexuellement explicite sans le consentement de la personne concernée, dans un but de vengeance suite à une rupture notamment. »

en France, l’article 226-1 du Code pénal punit d’un an d’emprisonnement et de 45.000 euros d’amende le fait, « au moyen d’un procédé quelconque, volontairement de porter atteinte à l’intimité de la vie privée d’autrui :

1° En captant, enregistrant ou transmettant, sans le consentement de leur auteur, des paroles prononcées à titre privé ou confidentiel ;

2° En fixant, enregistrant ou transmettant, sans le consentement de celle-ci, l’image d’une personne se trouvant dans un lieu privé.

Lorsque les actes mentionnés au présent article ont été accomplis au vu et au su des intéressés sans qu’ils s’y soient opposés, alors qu’ils étaient en mesure de le faire, le consentement de ceux-ci est présumé ».

Voici donc 4 conseils à toujours avoir en tête et qui vont vous éviter bien des déboires si vous avez l’habitude de laisser vos hormones vous submerger :

Conseil n°1/ ALLEZ-Y PROGRESSIVEMENT façon IKEA

Dans le doute, ne commencez jamais par sortir “l’artillerie lourde”, c’est à dire des photos de vos parties intimes d’emblée…

Faites monter la pression, lentement, en partant de vos mains, de votre épaule, d’une jambe…

Bref jouez la “façon IKEA” (les meubles en kit)  le temps de voir si votre contact vous répond de la même façon …

Si c’est bien le cas, il y a peu de risques que cette personne ait déjà prévu à l’avance de se découvrir de cette façon sauf à tomber sur quelqu’un possèdant déjà un jeu de ce genre de photos … Dans tous les cas, prudence !

Conseil n°2/ JAMAIS DE NU AVEC VOTRE VISAGE

Ne mettez jamais de photos nues de vous avec votre visage;

hé bien oui c’est “ballot” mais vous pouvez suffisamment exciter les sens de l’autre sans pour autant TOUT (ou vous) montrer de la tête aux pieds.

Et dans ce cas précis, vous pouvez vous permettre de vous montrer “en kit”(en plusieurs fois, histoire de “faire monter la mayonnaise”…) MAIS SURTOUT PAS VOTRE TÊTE surtout sur un corps dénudé !

Conseil n°3/ PHOTOS EPHEMERES POUR PLAISIR FUGACE

Le saviez-vous ?

Vous pouvez utiliser certaines applications qui font disparaître vos photos après un certain laps de temps comme cela existe sur instagram ou snapchat.

On parle alors de photos éphémères.

cela n’empêchera pas une personne mal intentionnée de faire des copies d’écran de vos photos pour ensuite les « immortaliser » mais cela limitera quand même les abus frauduleux, tous les pervers n’étant pas forcément intelligents…

2 Applications que vous pouvez télécharger sur vos smartphones, tablettes ou laptops :

  • Blink

  • Wickr

 

Conseil n°4/ Et toi, à quoi ressembles-tu VRAIMENT ?

Exigez toujours du donnant donnant en soyant sûr(e) qu’il s’agit bien des photos de votre interlocuteur/trice.

Si vous connaissez son visage et qu’il apparait sur les photos c’est déjà rassurant mais pas suffisamment.

Pour aller plus loin dans l’authenticité de l’autre, vous pouvez lui demander une photo dans telle ou telle posture … comme ça, plus de tricherie possible !

Hé oui, même dans ces moments là les fakes (faux profils), brouteurs, maitres-chanteurs… sont capables de vous piéger.

alors autant éviter la “gueule de bois” ou pire, le chantage, en établissant un protocole de prudence afin de profiter pleinement de ces bons moments en toute quiétude.

Voilà cet article est indépendant et j’espère qu’il vous a plu et surtout qu’il vous sera utile à l’avenir.

Pour encore plus d’informations, de conseils et de services pour vous faciliter la drague sur internet, vous pouvez cliquer sur mon blog dédié à la séduction bienveillante sur internet pour quadras et quinquas séparés en cliquant ici 😉

Si cet article vous a plu, pour ceux qui veulent aller plus loin, découvrez le  “Guide des Photos qui Matchent sur Internet» pour plaire davantage sans prendre de risques et éviter de vous tirer une “balle dans le pied” et bien d’autres es déboires de toute sorte avec vos photos personnelles publiées sur internet😉